Presse Nationale Franšaise --


[Libération n°4019]

Vendredi 22 Avril 1994

N░ 4019 Nouvelle Série


Critique de disque

Le Vivre

NELLY POUGET
Le Vivre
(Minuit Regards/Night& Day)
Durée:71.22 min

Déjà repérée il y a deux ans au moment de la parution de son album précédent, Le Dire, qui tranchait singulièrement parmi la production hexagonale courante, rapport à l'enthousiasme et au naturel qui l'habitaient, la saxophoniste Nelly Pouget franchit un nouveau palier, réussissant l'exploit de rassembler dans un même studio le batteur Andrew Cyrille (élément essentiel de la musique de Cecil Taylor pendant onze années fertiles de partenariat libertaire), le contrebassiste Kent Carter (longtemps associé aux diverses formations parisiennes de Steve Lacy) et surtout le pianiste texan Horace Tapscott, fondateur à Los Angelès du mouvement UGMAA (Union of God's Musicians and Artist Ascension) d'ou est issu le Panafrican Arkestra qu'il dirige, épisodiquement, depuis 1961, et qui n'a pas pour habitude de se déplacer souvent en nos contrées.
Sans oublier bien sûr le tiercé français d'appoint constitué du tubiste Michel Godard, du contrebassiste Jean-François Jenny-Clark et du percussionniste Gérard Siracusa. Résultat de cette rencontre, pas si fortuite qu'on pourrait l'imaginer, un album qui, formellement, ne déparerait nullement au catalogue ESP, dont le foisonnement expérimental et le radicalisme en matière d'esthétique nouvelle n'ont probablement jamais été égalés. Ce qui signifie pas pour autant que la musique de Nelly Pouget soit datée. Bien au contraire, hors normes, hors catégories, elle se veut on ne peut plus vivante (cf. l'intitulé) et ne risque guère une fossilisation prochaine. Pour ceux qui en douteraient, rendez-vous est donné samedi à 20h 15, Salle Martin Luther King, 28 rue Olivier Noyer, 75014.
Nelly Pouget s'y présente à la tête d'un septette au sein duquel on remarquera (en l'absence d'Horace Tapscott et d'Andrew Cyrille repartis vers d'autres occupations en leur pays) Kent Carter et Gérard Siracusa, acteurs de Le Vivre,mais aussi Curtis Clark, Thierry Madiot, Micheline Pelzer et Jacky Boyer.

Serge LOUPIEN