Presse Nationale Franšaise --



Vendredi 14 Février 2003
N░ 6767 deuxième édition


Guide Disques

Critique de disque

Le Waw

NELLY POUGET
Le Waw
(Minuit Regards/DAM)
Durée : 55.21 min
S'il n'en reste qu'une, ce sera donc Nelly Pouget. Formée, au conservatoire de Dijon, par Jean-Marie Londeix, adoubée par Arthur Doyle (illustre aventurier libertaire de passage à Paris), la polysaxophoniste bourguignonne s'est toujours attachée à enregistrer en compagnie de prestigieux acteurs des années free, comme les batteurs Sunny Murray et Andrew Cyrille (percussionniste favori de Cecil Taylor), les contre- bassistes Kent Carter (longtemps complice de Steve Lacy) et Jean-François Jenny-Clark. Ou encore les pianistes Marilyn Crispell, Siegried Kessler et Horace Tapscott, regretté fondateur à Los Angeles du Panafrican Arkestra. Chacune de ces rencontres en studio donnant l'occasion à Nelly Pouget de sacrifier à des critères instrumentaux strictèment «ayleriens», quelque peu négligés par la plupart de ses pairs souffleurs, tels l'énergie, l'échange ou la spontanéité. D'où la minceur d'une production phonographique (quatre CD et une vidéomusique en dix ans) forcément épurée, que vient renforcer une nouvelle référence singulière, conséquence d'un duo véhément et inspiré avec Maurice Clément, officiant en la circonstance aux grandes orgues de la chapelle Sainte-Marie du collège d'Anthony.

Serge LOUPIEN