Presse Régionale -- Sarthe


[Logo Ouest-France]

7 juin 2001

N


Événement

Nelly Pouget : virtuose du Saxo

À Chateauneuf-sur-Sarthe, un jazz en trois dimensions

Le premier concert de Jazz sur Sarthe avait lieu mardi en l'église de Châteauneuf, en présence d'une centaine de personnes.

On ne pouvait rêver meilleur écrin que la nef de l'église de Châteauneuf-sur-Sarthe, pour un concert en solo de Nelly Pouget, saxophoniste de grand talent, venue faire vibrer l'acoustique remarquable des voutes. Jouant successivement de ses saxophones alto, soprano et ténor, elle a proposé au public un jazz contemporain dans une sonorité pure et un jeu musical impressionnant de sensibilité.

Compositrice des différents thèmes du concert, Nelly Pouget a abordé en premier tableau, les problèmes de l'Afrique où elle a vécu en donnant à ses compositions une construction très élaborée, riche en contrastes.

Au saxo ténor, elle a fait déborder l'instrument de sonorités très denses, mises en valeur dans ce lieu sacré. La « une musique sortant du ventre », comme elle aime à le dire a permis à l'assistance de ressentir les vibrations cuivrées de ses compositions aux thèmes « jazzistiques », légèrement plus classiques. Avec le soprano, c'était une profusion de notes gaies et déliées qui a envahi l'église. Testant, à la demande des organisateurs, l'acoustique de la nef, Nelly Pouget s'est promenée dans les allées, au milieu du public en toute simplicité. Et les mélomanes ont pu apprécier la qualité des sons, peu importe où se trouvait l'artiste. Belle leçon d'humilité, donnée par les bâtlsseurs moyenâgeux aux amateurs de stéréo et de watts en liberté.

En fin de concert, Nelly Pouget a utilisé des percussions venues du monde entier, tels le gopitchang, le balafon et gongs de toutes sortes. Très applaudie, Nelly Pouget, qui a donné une teinte universelle à sa prestation, a pu mesurer l'intensité du courant musical, transmis au public, étonné par ce jazz en trois dimensions, résolument avant-gardiste.

Ouest-France